Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

26 septembre, 2007

Mes activités au CSRM – 2) La tabacologie

Classé dans : Mon Institution — CATORC Charles @ 13:13

Présentation de l’activité : Sensibilisation au Tabagisme 

 cg25.png


 

Le second projet proposé entre dans le droit file et en parfaite adéquation avec le premier, il s’agit en l’occurrence d’interventions visant à une sensibilisation en vue d’une prise de conscientisation à la problématique tabagique. Le tabac nuit gravement à la santé, le tabac tue, ce n’est pas une révélation. Mais, on a beau le savoir, le tabac est un piège dont il est difficile de s’échapper, de se défaire, et nombreux sont les fumeurs qui échouent dans leurs tentatives de sevrage tabagique.  Car, c’est bien de sevrage qu’il s’agit et pas uniquement de manque de volonté. 

En 1980, le DSM III donnait de la dépendance au tabac la définition suivante : l’association d’un tabagisme continu depuis au moins un mois et d’un des critères suivants :

  1. Absence de succès de tentatives sérieuses pour interrompre ou diminuer la consommation d’une façon définitive. 

  2. Les tentatives effectuées ont déclenché un syndrome de sevrage. 

  3. Les individus continuent de consommer du tabac malgré l’existence d’un trouble physique sévère qu’ils savent être aggravé par le tabac (par exemple maladie cardio-vasculaire ou respiratoire

Dès le DSM IIIR et à fortiori dans le DSM IV, il n’est plus question de dépendance au tabac mais de dépendance à la nicotine. L’expérience clinique des centres de tabacologie a en effet conduit à envisager deux composantes psychologique et pharmacologique à la dépendance tabagique. 

La dépendance psychologique est elle-même susceptible d’être divisée en deux : 

Dépendance émotionnelle : l’intrusion d’une émotion (colère,) génère le désir du tabac, surtout si elle ne peut être exprimée.  

Dépendance comportementale : certains gestes (terminer une tâche,) sont liés à la prise d’une cigarette par une relation apprise et régulièrement renforcée. 

La dépendance pharmacologique ou physique est liée à l’action de certains composants de la fumée de tabac sur l’organisme. On l’attribue principalement à la nicotine. Elle peut aussi être dédoublée entre une recherche d’un niveau constant de saturation sanguine (le fumeur a une consommation régulière dans la journée) et une recherche de pics de nicotine (la consommation est irrégulière, liée à l’activité professionnelle ou sociale

Tenant compte de tous ces faits et faisant suite aux différentes formations effectuées (D.U Toxicomanie, Dopage et tabacologie, Addictions & Toxicomanie, addiction et santé mentale), je propose donc à nos populations des interventions qui peuvent les amener à comprendre les risques encourus par rapport à cette consommation tabagique. La formation au D.U Toxicomanie, dopage et tabacologie, addictions m’a permis d’acquérir des outils scientifiques et d’équation personnelle qui m’autorise à fournir des réponses adéquates à nos résidants face à leurs problèmes de consommation de drogues, de conduites addictives et de santé mentale.  La formation Toxicomanie, addiction et santé mentale quant à elle, m’a permis de valoriser et de compléter mes connaissances, ma culture dans le champ et l’approche du double problème de pathologie mentale et conduites addictives. Cette première approche s’avère tout de même nécessaire du fait que beaucoup de nos résidants éprouvent bien des difficultés à l’arrêt de leurs produits usuels et ont tendance à se réfugier dans la cigarette (tabac) pour tenter de pallier à leur manque. 

Il faut aider nos résidants à éviter de faire le transfert d’une dépendance à une autre.

Objectifs – Intérêt

Il y a un caractère impératif de faire comprendre aux usagers de ces produits les dangers et dégâts auxquels ils s’exposent par rapport aux consommations excessives. 

Cette prise de conscientisation s’avère être capitale dans le processus de soins face aux addictions proposé au CSRM. Il est aussi important et évident de leur faire comprendre tous les mécanismes chimiques mis en route lors des consommations ; de même, de la corrélation ou de l’interactivité qui s’est installée entre les différents produits toxiques consommés (cannabis, crack, alcool, tabac) au niveau du système nerveux central (SNC) pendant leur vécu toxicomaniaque.  Les divers produits toxiques (tabac, alcool) consommés depuis des lustres par les hommes restent des fléaux au même titre que le crack ou autres produits psychotropes pour ceux qui en font usages. Cette démarche aura sans doute le mérite de leur montrer les risques, les méfaits, les dangers, les maladies dont ils peuvent être eux-mêmes sujet, mais aussi ceux qui les entourent, c’est-à-dire, les consommateurs passifs. 

Le CSRM se garde cependant le droit de faire intervenir des spécialistes en la matière pour des actions beaucoup plus approfondies.

Contenu

Le tabac, la fumée du tabac; les 23 maladies liées à la fumée du tabac, la dépendance tabagique (comportementale, physique, psychique), le sevrage,  l‘arrêt.

  II faut le savoir :  Le tabac est le toxique le plus dangereux de la planète. 

Selon les chiffres de l’Organisation Mondiale de la santé, on estime que plus de soixante millions de personnes sont décédées des conséquences du tabagisme entre 1950 et 2000.  On estime à 450 000 en Europe, 60 000 en France, 350 000 aux Usa et 3 à 4 millions dans le monde, le nombre de décès dus chaque année au tabac.  Aujourd’hui, dans le monde, une personne meurt du tabac toutes les huit secondes. En France, un décès sur neuf est imputable au tabac. 10% des incendies sont dus au tabac, 560  personnes meurent toutes les heures, soit 13 400 personnes par jour ou 4,9 millions de personnes par an. A titre de comparaison, les attentats du 11 septembre 2001 ont fait 2973 victimes… le tabac fait autant de morts en 5 heures et 18 minutes. 

Un tueur redoutable : il tue plus que le total de tous les morts dus aux accidents de la route, aux drogues (légales ou non), au SIDA, à des suicides ou à des meurtres.  Les non-fumeurs en meurent aussi : outre les très nombreux décès de non-fumeurs causés par la cigarette, ceux-ci voient aussi leurs risques de contracter un cancer du poumon augmenter de 20 à 30%, et leur risque d’avoir des problèmes cardiaques augmenter de 23%.  Pour arrêter de fumer, il faut un sevrage de toutes les dépendances, comportementale (habitude du geste), physique (due à la nicotine), psychique (liée au plaisir et à la détente procurés par la cigarette), ce qui rend la démarche difficile.  Il n’y a pas de méthode idéale. La démarche dépend de chaque fumeur. « La dépendance tabagique est un phénomène assez complexe. Elle est identique dans ses mécanismes à celle des grandes toxicomanies (héroïne, alcool » La dépendance comportementale est présente chez tous les fumeurs: fumer devient progressivement un réflexe conditionné lié à certaines situations (pause, fin de repas, stress

La dépendance physique est également due à la nicotine. Le fumeur fume non seulement pour provoquer les sensations agréables liées aux effets de la nicotine, mais aussi pour faire disparaître une sensation de manque.  Elle est la cause principale des échecs pour arrêter de fumer. Cette dépendance peut être mesurée par le test de Fagerström

La dépendance psychique est très liée aux effets «positifs» de la nicotine qui provoque diverses sensations: plaisir, stimulation, détente, diminution de l’appétit… tout cela pousse le fumeur à reprendre une cigarette. 

Changer un comportement humain n’est pas simple ; avec l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire, avec beaucoup de déterminations, de compétences et d’énergie, nous y attelons le faire et ce malgré le manque de moyens chronique qui fait défaut à la structure.

Ps : En Martinique, à propos de mon métier, en matière d’intervention concernant la prévention aux produits toxiques (crack, cannabis, alcool, tabac, etc.), peuvent me contacter par e-mail, les associations, les municipalités, les établissements scolaires publics ou privés, les entreprises et même les particuliers.

L’adresse est la suivante : chacat@mediaserv.net ou encore doubry1@hotmail.com

Laisser un commentaire

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie