Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

3 juillet, 2009

Les causes du diabète

Classé dans : Education à la santé,Hygiène de vie — CATORC Charles @ 18:35

I)  Diabète et Hérédité, quels sont vos risques ?

Il existe trois types de diabète (type 1, 2, gestationnel). Tous sont en partie héréditaires ! Quels sont les taux de risques en fonction des degrés de parenté, et peut-on contrer l’hérédité ?

1) Diabète de type 1

Dans la population générale, le risque d’avoir un diabète de type 1 (insulinodépendant ou juvénile) est heureusement très faible (0,4 %). Mais attention, il est en partie héréditaire. Ainsi, il est de 5 % quand l’un des parents de premier degré est touché par la maladie. Il passe ensuite à 30 % si deux parents sont diabétiques, et atteint 50 % lorsqu’on a un jumeau ou une jumelle souffrant de problèmes de régulation glycémique (liés au taux de sucre dans le sang).

2) Diabète de type 2

Le risque de développer un diabète de type 2 (non-insulino dépendant, de la maturité ou gras) est d’environ 2 à 4 % dans la population générale, soit relativement faible… Mais il est de 10 à 30 % quand l’un de ses parents de premier degré souffre de la maladie, de 30 à 60 % si deux de ses parents sont diabétiques… et de 90 à 100 % si un jumeau ou une jumelle est diabétique de type 2 !

3) Diabète gestationnel

Certaines femmes sont plus exposées au diabète gestationnel que d’autres. Le principal facteur de risques reste l’hérédité (l’occurrence de la maladie croît de 30 à 40 % s’il y a des antécédents au sein de la famille). Mais le surpoids ou l’obésité, un poids de naissance de la future maman supérieur à 4 kilos, un diabète gestationnel lors d’une grossesse précédente ou la naissance d’un enfant aîné de plus de 4 kilos favorisent aussi la survenue d’un diabète gestationnel.

A noter : ce diabète apparaît dans la moitié des cas en l’absence de risques.

4) Peut-on vaincre l’hérédité ?

On peut surtout empêcher l’hérédité de s’exprimer dans le diabète de type 2, dont les facteurs héréditaires sont aggravés par une mauvaise hygiène de vie et des habitudes alimentaires déséquilibrées. On peut donc contrer l’hérédité en suivant sérieusement certaines règles : activité physique régulière, mesures nutritionnelles, perte de poids… Le plus souvent, chez les personnes prédiabétique (dont les chiffres de glycémie se situent entre 1 et 1,2 g/l), un simple régime permet d’éviter la maladie.

En revanche, l’héritage d’un diabète gestationnel est plus difficile à contrer mais un dépistage est possible. Quant au diabète de type 1, il est par définition génétique et donc impossible à prévenir à ce jour.

 

II) Fumer favorise le diabète

Fumer favoriserait le diabète de la maturité ! Le tabac, qui nuit au pancréas, augmenterait la résistance à l’insuline et le taux de sucre dans le sang.

1. Quel lien entre diabète et tabac ?

Une étude publiée dans le Journal of American Medical Association (JAMA, 13 décembre 2007) vient de démontrer que les fumeurs ont en moyenne 44 % plus de risque de développer un diabète de la maturité (type 2). L’enquête, qui prend en considération 25 études et 1,2 million de personnes, précise également que le risque serait plus élevé chez les gros fumeurs (plus de 20 cigarettes par jour). Ce travail semble donc conforter les conclusions d’une autre étude plus ancienne, publiée en 2006 dans le British Médical Journal (BMJ) sur un lien probable entre tabagisme passif et augmentation du risque diabétique…

2. La cigarette nocive pour le pancréas

Parmi les hypothèses formulées pour expliquer le lien entre tabac et diabète, les chercheurs avancent la possibilité d’une augmentation de la résistance à l’insuline (hormone permettant de réguler le taux de sucre dans le sang). Cette augmentation, généralement provoquée par une consommation excessive de sucre durant des années, pourrait être également suscitée par le tabagisme. Ce n’est pas un hasard si les fumeurs ont aussi deux fois plus de risques de développer un cancer du pancréas (qui sécrète l’insuline). Même si les chercheurs n’expliquent pas encore ce lien, il témoigne cependant de l’incidence du tabagisme actif sur l’organe clé du diabète.

3. Les fumeurs s’alimentent souvent mal

Le tabagisme actif est souvent associé à une mauvaise hygiène de vie : sédentarité, alimentation plus grasse et plus sucrée, consommation d’alcool supérieure à la moyenne. Résultat, les chercheurs se demandent si le lien entre tabac et diabète n’est pas davantage lié à ces comportements à risque qu’au tabac lui-même… Des comportements qui, on le sait, font, au fil des années, le lit du diabète de type 2. De nouvelles études sont nécessaires pour mesurer plus précisément l’impact de ces deux facteurs dans la survenue du diabète de la maturité (type 2).

4. Un risque de plus pour le fumeur !

Ce nouveau risque vient s’ajouter à la longue liste des méfaits du tabac : augmentation du risque de cancer de la gorge, du poumon, de la vessie, du colon et du pancréas, de maladies cardio-vasculaires (angine de poitrine par exemple), d’infarctus ou d’artérite (inflammation des artères), d’accident vasculaire cérébral (AVC)… Fumer accroît aussi le nombre de bronchites chroniques (bronchopneumopathie chronique obstructive ou BPCO) et d’insuffisance respiratoire (emphysème…).
Sources : Active Smoking and the Risk of Type 2 Diabetes : A Systematic Review and Meta-analysis. Carole Willi ; Patrick Bodenmann ; William A. Ghali ; Peter D. Faris ; Jacques Cornuz. JAMA. 2007 ;298(22):2654-2664.

III) Diabète de type 2 : l’épidémie silencieuse

En constante augmentation, le diabète de la maturité (dit aussi de type 2 ou gras) devient une maladie épidémique. Malbouffe, sédentarité, surcharge pondérale et allongement de la durée vie favorisent cette pathologie redoutable, car souvent silencieuse durant des années.

1) Des chiffres explosifs

Le diabète de type 2 est la forme la plus courante de la maladie. Loin devant le type 1 (juvénile) et le diabète gestationnel, il concerne 80 % des cas, et touche 2 millions de Français… avec un souci de taille : beaucoup de malades ignorent qu’ils sont touchés (ce serait le cas de 800 000 personnes en France !). La pathologie a en effet pour particularité de rester des années silencieuse. Le diagnostic n’est hélas posé, le plus souvent, qu’entre 60 et 65 ans, à l’occasion d’un bilan sanguin classique.

2) Les causes de l’épidémie

Le diabète de la maturité est associé dans 60 % des cas à une surcharge pondérale ou une obésité. Pour 50 % des malades, il est lié à une hypertension artérielle, et pour un peu plus de 30 %, à un taux de graisses trop élevé dans le sang (de cholestérol en particulier). Or toutes ces maladies sont liées au moins pour partie à nos modes de vie occidentaux actuels : alimentation déséquilibrée trop riche en sucres rapides (douceurs, confiseries…) ou en graisses saturées animales, et sédentarité plus ou moins prononcée. Pour rappel : il est vivement conseillé de marcher au moins une demi-heure par jour !

3) Même les enfants sont touchés

Le diabète de la maturité porte de plus en plus mal son nom. Il touche en effet un certain nombre de jeunes malades, nombre qui ne cesse d’augmenter… Avec plus d’un million d’enfants en surcharge pondérale aujourd’hui dans l’Hexagone, une épidémie de diabète de type 2 est à craindre pour les années à venir, touchant sans doute des sujets de moins en moins âgés. Le chiffre de 2,5 millions de patients souffrant de diabète de la maturité en France est avancé à l’horizon 2025.

4) Un phénomène mondial

Selon l’OMS (Organisation mondiale de la santé), les chiffres du diabète (tous types confondus) sont alarmants. En 1985, on estimait à 30 millions le nombre des diabétiques dans le monde. En 1995, il était de 135 millions, puis il a atteint 177 millions en 2000. Selon les prévisions, il devrait concerner au minimum 300 millions de personnes d’ici 2025. Le nombre de décès attribués à la maladie se situerait actuellement aux alentours de 4 millions par an, dont la plupart surviennent à un âge prématuré.

Source : www.medisite.fr/

 

diabetecover0241281751023.jpg 

*Les remèdes naturels pour vaincre le diabète, commandez-le en cliquant sur le lien qui suit :

http://www.librairie-du-net.com/fiche_article.php?ref=6&products_id=782&affiliate_banner_id=1 » target= »_blank »>Les remèdes naturels pour vaincre le diabète

Laisser un commentaire

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie