Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

1 avril, 2010

Les Maisons créoles en Martinique – Houses in Martinique Creole

Classé dans : La Culture de Madinina — CATORC Charles @ 17:47

Il faut savoir qu’une maison créole a une image particulière.
You should know that a Creole house has a particular image.

Les Maisons créoles en Martinique - Houses in Martinique Creole dans La Culture de Madinina digues

Les digues

Cette maison créole, construite en 1920 au Petit Bourg, a appartenu à Octave Marraud des Grottes, créateur du rhum Duquesne. Sur la façade, on remarque les vastes balcons circulaires et couverts.

The Dikes

This Creole house, built in 1920 in Petit Bourg, has belonged to Octave Marraud Caves, creator of rum Duquesne. On the facade, we see the vast circular balconies and covered

A l’image de la maison coloniale, elle se caractérise en général par plusieurs vérandas.
Celles-ci pouvant faire le tour de la maison ou au -moins les ¾. Les maisons créoles peuvent être à étages, ou plain-pied , cela dépend du sol et sa déclinaison. Elle a un toit conique en quatre ou huit pans, des frises de bois ou pvc.

Like the colonial house, it is generally characterized by several verandas.
They can go around the house or at-least ¾. The Creole houses can be staged, or flat, depending on the soil and its declination. It has a conical roof in four or eight sides, a frieze of wood or PVC.

louisiane dans La Culture de Madinina

Maison de Louisiane

Après l’ éruption de la Montagne Pelée, le développement de Fort-de-France s’ accrut. Désertant un centre-ville devenu populaire, les classes aisées ont donné naissance au quartier de la route de Didier, sur les hauteurs de la ville. Dans les années vingt, des constructions surprenantes, appelées «maisons folles», furent ainsi bâties. Elles s’ inspirent de diverses influences et usent du pastiche: néo-gothique, Queen Ann ou néo-classique, comme cette «maison de Louisiane» qui n’ est pas sans évoquer, avec son balcon, les belles demeures du sud des États-Unis. Scarlett O’Hara y eut été assurément à sa place.

Louisiana House

After the eruption of Mount Pelee, the development of Fort-de-France ‘s augmented. Deserting a Downtown became popular, the upper classes gave rise to the road district of Didier, the heights of the city. In the twenties, structures surprising, called « mad houses » were built as well. It ‘s inspiration from diverse influences and make use of pastiche: Gothic Revival, Queen Anne and neo-classical, like the « home of Louisiana » which is not without mentioning, with its balcony, the beautiful mansions of the southern U.S. USA. Scarlett O’Hara had certainly been there for him.

Les matériaux :
 

La maison n’est plus exclusivement en bois comme à l’origine. Le béton a trouvé sa place dans la construction de ce type d’habitation et ceci pour diverses raisons.
Le bois intéresse aussi les antillais ayant vécu en métropole et qui reviennent s’installer au pays. L’intérêt pour le bois serait lié à une appréciation particulière et personnelle pour ce matériau, sachant que la maison en bois résiste aussi bien aux cyclones.
D’un autre côté, les Antillais auraient tendance à voir dans la maison en bois quelque chose synonyme de classe sociale inférieure. Ceci expliquerait alors la profusion d’utilisation du béton pour la construction des maisons , qu’elles aient l’esprit créole ou non.

Materials :

The house no longer exclusively of wood as the source. Concrete has found its place in the construction of this type of housing and for various reasons.
The wood is also of interest Caribbean who have lived in France and returning permanently. Interest in wood is linked to a particular and personal appreciation for this material, knowing that the wooden house resistant to both hurricanes.
On the other hand, West Indians tend to see in the wooden house something synonymous with lower social class. This would explain the profusion of use of concrete for the construction of houses, whether or not the creole spirit.

trianon

Trianon

A la fin du XVIIIe siècle, Trianon appartient successivement à Joseph Carreau des Hurlières, puis à sa soeur, et enfin à sa nièce qui épousa Jean-Marie de Grenonville. Ce dernier prit part, dans le camp des planteurs, aux événements de la Révolution de 1789 aux Antilles. Vivant surtout en France, fait comte par Louis XVIII en 1817, il mourut quasiment ruiné en 1846.

Trianon

In the late eighteenth century, Trianon is successively Joseph Carreau of Hurlières, then her sister, and finally to his niece, who married Jean-Marie Grenonville. The latter took part in the camp of the planters, the events of the Revolution of 1789 in the Caribbean. Living mostly in France, made a count by Louis XVIII in 1817, he died virtually bankrupt in 1846.

De plus, dans les effets de cyclones particulièrement destructeurs, la maison en béton est beaucoup plus robuste pour résister à ces intempéries, et donc offre de meilleures conditions de sécurité. Enfin, on peut avancer qu’en moyenne sur dix maisons fabriquées, six sont en béton et quatre en bois. Par exemple, une villa de 150m2 en bois peut être montée en quatre à cinq mois. En faisant la comparaison , ce sont sept à huit mois qui sont nécessaires pour la construction d’une maison en béton, la maison en bois revenant plus cher que celle en béton.

Moreover, in the effects of particularly destructive hurricanes, the concrete house is much more robust to withstand such weather, and therefore offers better security conditions. Finally, it can be argued that on average ten manufactured homes, six are concrete and four wood. For example, a villa of 150m2 in wood can be mounted in four to five months. By comparison, seven to eight months are needed to build a concrete house, wooden house back more expensive than concrete.

 

chanteclerc

Villa Chanteclerc

Le corps central du bâtiment était, à l’origine, une maison créole en bois traditionnelle. Après avoir été restaurée,l’ habitation a été agrandie par un promenoir, un balcon rectiligne et un porche ouvert en arcade. L’ amiral Robert, haut commissaire de France aux Antilles-Guyane y a vécu de 1939 à 1943. La demeure appartient aujourd’hui au conseil général de la Martinique qui y organise de nombreuses rencontres et des réceptions, et y accueille également des hôtes de marque, comme le président haïtien Jean-Bertrand Aristide.

Villa Chanteclerc

The central building was originally a traditional wooden Creole house. After being restored, the house has been enlarged by a promenade, a balcony and a straight open porch arcade. The Admiral Robert, High Commissioner of France to the Antilles-Guiana lived there from 1939 to 1943. The house now belongs to the General Council of Martinique, holding many meetings and receptions, it also welcomes guests, as Haitian President Jean-Bertrand Aristide.

L’Angélique reste le bois de référence pour les maisons en Martinique. C’est un bois très dur ,il est connu pour cela.
Ce même bois est aussi de grande qualité, noble, nerveux, beau , nerveux, de grande qualité, esthétique, solide et surtout c’est un bon isolant thermique. Il est connu pour être très rare. Aujourd’hui, c’est un bois qui se paye très cher, mais on trouve toujours ce bois en Martinique et en Guadeloupe.

The Angelic Wood remains the benchmark for homes in Martinique. The wood is very hard, it is known for it.
The same wood is also of high quality, noble, nervous, nice, nervous, high quality, beautiful, solid and more importantly it is a good insulator. It is known to be very rare. Today is a wood that pays very expensive, but we always find the wood in Martinique and Guadeloupe.

 

hantee 

La Maison hantée

Cette maison est située sur les hauteurs de Balata. Construite par un pharmacien issu de la bourgeoisie martiniquaise, elle avait, pour de mystérieuses raisons, la réputation d’ être hantée. Elle est restée longtemps inhabitée, mais ses actuels occupants ne semblent pas connaître d’ ennuis avec les fantômes, qu’on appelle ici des «zombies». Outre sa verrière romantique, elle comporte des éléments inattendus sous cette lattitude: vasques grecques, colonnes néo-classiques et pilastres à l’ étage.

Haunted House

This house is situated on the heights of Balata. Built by a pharmacist from the bourgeoisie of Martinique, she had, for some mysterious reason, the reputation of being haunted. It has long been uninhabited, but its current occupants do not seem to know of trouble with ghosts, here called « zombie ». Besides its romantic canopy, it has unexpected elements in this latitude: sinks Greek columns and neo-classical pilasters to the floor.

Les autres bois utilisés pour construire les maisons, sont le bois de Nord, du courbaril et du pin, pour rester beau et supporter le poids des années .

Other woods used to build houses are timber north of locust and pine, to stay beautiful and bear the weight of years.

etienne

Habitation Saint-Etienne

Située au Gros-Morne, cette ancienne habitation-sucrerie devint le berceau du très Célèbre rhum Saint-Étienne en 1893. L’ omniprésence de l’eau, l’ exubérance végétale propre au nord de l’ île, mais aussi la beauté de l’ architecture participent à la magie de l’ endroit. Longtemps laissée à l’ abandon, l’ habitation, aujourd’hui réhabilitée, est un lieu d’ échanges culturels.

Habitation Saint-Etienne

Located in Gros Morne, this old house-candy became the cradle of the very famous rum St. Etienne in 1893. The omnipresence of water, the exuberance own plant north of the island, but also the beauty of the architecture involved in the magic of the place. Long left to the neglect, the house, now restored, is a place of cultural exchange.

 Les Pergolas

The Pergolas

pergolas

Après quelques réalisations ponctuelles dans les années trente, le style Art déco s’ est répandu à la Martinique vers 1950. Le béton offre alors aux architectes de nouvelles possibilités techniques. Les voyages devenant plus aisés, les ébénistes locaux découvrent, en rnétropole, d’ autres formes que celles léguées par la tradition. La loi de 1946, qui a fait des « vieilles colonies » des départements français d’ outre-mer, incite peut-être les martiniquais à penser que les nouvelles institutions appellent un environnement nouveau, l’ ancien rappelant un passé colonial que l’ on veut croire aboli. Même si la tradition reste présente, elle évolue pourtant peu à peu.

After a few timely completion in the thirties, the Art Deco style s’ is widespread in Martinique in 1950. Concrete offers, so the architects of new technical possibilities. Travel became easier, find local cabinetmakers in rnétropole, other forms as those handed down by tradition. The 1946 Act, which made the « old colony » of the French overseas departments, overseas incentive perhaps Martinique suggests that new institutions are calling a new environment, the former resembling a colonial past that we trusts abolished. Even if the tradition is still present, however it evolves gradually.

Laisser un commentaire

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie