Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

  • Accueil
  • > Archives pour février 2012

20 février, 2012

Mardi gras Kannaval 2011

Classé dans : Albums Photos — CATORC Charles @ 18:46
Mardi Gras - Matnik Kannaval 2011
Album : Mardi Gras - Matnik Kannaval 2011
Quelques photos du mardi gras de 2011 en Martinique Source : Google
61 images
Voir l'album

Madin’photos

Classé dans : Albums Photos — CATORC Charles @ 18:41
Madinphotos
Album : Madin'photos
Photos de Madinina
27 images
Voir l'album

Sorbet aux fruits

Classé dans : Sorbets & glaces locales — CATORC Charles @ 10:14

 Sorbet aux fruits dans Sorbets & glaces locales fruits

 

Ingrédients : Le choix est grand :
- ananas,
- mangue, goyave,
- corossol, papaye,
- noix de coco,
- citron vert,
- orange, abricot pays etc…

1/2 l de jus de fruits frais, 200 g de sucre de canne (150 g pour le sorbet coco), parfums au choix extrait de vanille, cannelle en poudre, zeste de citron vert.

 

Préparation :

- Éplucher les fruits choisis, éliminer noyau graines ou pépins.
- Mixer, pour les réduire en jus de coulis.
- Pour le sorbet coco, râper la pulpe d’une noix, la faire macérer 10 min dans 1/2 l de lait vanillé, puis presser à travers un linge pour en extraire le suc.
- Aromatiser avec le parfum de votre choix.
- Mettre en sorbetière.
- Servir très frais.

 

fruits1 dans Sorbets & glaces locales

Soupe de poissons

Classé dans : Cuisine — CATORC Charles @ 9:28

Soupe de poissons dans Cuisine soupe-de-poissons-1a09

 

 

Préparation : 50 min
Cuisson : 45 min
Temps total : 1h35 min

Ingrédients  : ( 6 personnes )
-
1kg de petits poissons, 3 oignons
- 3 branches de celeri, 3poireaux
- 300g de giraumon, 3 carottes
- 200g de navets, 4 gousses d’ail
- 3 pieds de cives, 1 verre de vin blanc
- 5cl de vinaigre, 50g de beurre, safran
- 5 c à soupe de câpres
- feuilles de laurier

 

  • Epluchez et lavez les légumes. Hachez les épices : piment, ail, oignon, persil, cives. Coupez en petits dés les poireaux, giraumon, céleri, carottes et
    navets.
  • Videz et nettoyez vos poissons. Faites-les pocher avec les épices hachés. Ajoutez le vinaigre. Salez et poivrez.
  • Egouttez les poissons et laissez-les refroidir. Retirez la peau et les arêtes. Conservez la chair. Mixez assez longtemps et passez la cuisson au tamis.
  • Ajoutez vos légumes coupés en dés et le safran à la cuisson. Salez, poivrez. Mouillez et laissez cuire 30 minutes.
  • En fin de cuisson, ajoutez la chair des poissons, le vin blanc, les câpres. Laissez frémir 10 minutes (vous pouvez y déposer un piment rouge, ne pas  l’éclater, ni écraser)
  • Au moment de servir, ajoutez un beurre composé de céleri, poireaux, safran et câpres le tout finement mixé.
  • Servez chaud.

 

poissons dans Cuisine

-
piment, thym, sel, poivre

17 février, 2012

Le disciple doit suivre le Messie souffrant

Classé dans : Spiritualité — CATORC Charles @ 8:48

 Le disciple doit suivre le Messie souffrant dans Spiritualité Jesus_063_small

Saint(s) du jour : St ;Alexis Falconieri et les sept fondateurs des Servites (+ 1310)

Lettre de saint Jacques 2,14-24.26.

Mes frères, si quelqu’un prétend avoir la foi, alors qu’il n’agit pas, à quoi cela sert-il ? Cet homme-là peut-il être sauvé par sa foi ?

Supposons que l’un de nos frères ou l’une de nos sœurs n’aient pas de quoi s’habiller, ni de quoi manger tous les jours ; si l’un de vous leur dit :
« Rentrez tranquillement chez vous ! Mettez-vous au chaud, et mangez à votre faim ! » et si vous ne leur donnez pas ce que réclame leur corps, à quoi cela
sert-il ?
Ainsi donc, celui qui n’agit pas, sa foi est bel et bien morte, et on peut lui dire : « Tu prétends avoir la foi, moi je la mets en pratique. Montre-moi donc ta foi qui n’agit pas ; moi, c’est par mes actes que je te montrerai ma foi.
Tu crois qu’il y a un seul Dieu ? Tu as raison. Les démons, eux aussi, le croient, mais ils tremblent de peur. Pauvre homme, veux-tu une preuve que la foi sans les œuvres ne sert à rien ?
Regarde Abraham notre père : Dieu a fait de lui un juste à cause de ses actes, quand il a offert sur l’autel son fils Isaac. Tu vois bien que sa foi était à l’œuvre avec ses actes, et ses actes ont rendu sa foi parfaite.
Ainsi s’est accomplie la parole de l’Écriture : Abraham eut foi en Dieu, et de ce fait Dieu estima qu’il était juste,
Vous le constatez : l’homme devient juste à cause de ses actes, et pas seulement par sa foi.
En effet, comme le corps qui ne respire plus est mort, la foi qui n’agit pas est morte.

Psaume 112(111),1-2.3-4.5-6.

Alléluia ! Heureux qui craint le Seigneur, qui aime entièrement sa volonté !
Sa lignée sera puissante sur la terre ; la race des justes est bénie.

Les richesses affluent dans sa maison : à jamais se maintiendra sa justice.
Lumière des cœurs droits, il s’est levé dans les ténèbres,
homme de justice, de tendresse et de pitié.

L’homme de bien a pitié, il partage ; il mène ses affaires avec droiture.
Cet homme jamais ne tombera ; toujours on fera mémoire du juste.

Evangile selon St Marc chapitre 8, 34-38

Appelant la foule avec ses disciples, il leur dit : « Si quelqu’un veut marcher derrière moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix, et qu’il me suive.Car celui qui veut sauver sa vie la perdra ; mais celui qui perdra sa vie pour moi et pour l’Évangile la sauvera.
Quel avantage, en effet, un homme a-t-il à gagner le monde entier en le payant de sa vie ? Quelle somme pourrait-il verser en échange de sa vie ?
Si quelqu’un a honte de moi et de mes paroles dans cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l’homme aussi aura honte de lui, quand il viendra dans la gloire de son Père avec les anges. »
Et il leur disait : « Amen, je vous le dis : parmi ceux qui sont ici, certains ne connaîtront pas la mort avant d’avoir vu le règne de Dieu venir avec puissance. »

Prière d’introduction

Seigneur Jésus, nous voulons te suivre, mais souvent nous ne voulons pas en assumer les conditions pourtant si bienfaisantes: par la croix portée à ta suite nous aurons part à ta lumière; qu’elle nous conduise à la vraie vie.

Demande

Aide-nous, Dieu notre Père, à grandir dans la foi, cette foi inébranlable qui nous permet de traverser l’épreuve avec la certitude de ta fidélité et la confiance dans les desseins de notre Père. Que grandisse en nous le courage et l’enthousiasme d’être chrétiens, chrétiens de croix.

Points de réflexion

1. La Croix est une partie essentielle de l’Evangile. Toute vie humaine connaît à un certain moment la souffrance et l’épreuve: maladie, échec, injustice ou conséquences de nos propres péchés. Certainement, on peut choisir de fuir, refouler, chercher les plaisirs et consolations pour l’oublier; mais tôt ou tard, la croix nous rejoint. Au lieu de la présenter comme un destin fatal, Jésus nous invite à prendre notre croix chaque jour et à le suivre. « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi je vous soulagerai » (Mt 10, 25). Lui-même est passé par elle et en est ressorti une fois pour toute, ayant vaincu la mort au passage. En lui, même la mort n’a plus de pouvoir! (cf. 1 Co 15, 54-56) Seigneur Jésus, de tout mon cœur je crie vers toi:
« J’ai confiance en toi! » et j’accepte ton invitation à prendre ma croix avec joie, pour être ainsi plus proche de toi.

2. L’amour de Dieu et du prochain passe par le renoncement à soi-même. Nous savons bien que la qualité principale du chrétien, l’aboutissement de toute ascèse et de tout exercice de la vertu, de toute pratique de la prière et des commandements de Dieu est l’amour. L’amour de Dieu et du prochain. Or, lestés par le poids du péché originel, l’égoïsme prend souvent le dessus: tout tourne autour de moi et le bien que je fais peut être vicié par la recherche de moi-même.
Mais à quoi me sert-il de « gagner le monde », de satisfaire cet égoïsme, de posséder tout, d’avoir raison en tout, de ne penser qu’à moi?
Qu’est-ce que j’y gagne dans le fond et Que m restera-t-il au bout du compte, si ce n’est mon orgueilleuse petite misère? Seigneur Jésus, je voudrais renoncer à mes attachements. Fortifie ma volonté et embrase mon cœur, afin que je renonce à moi-même et manifeste ma foi par les œuvres (cf. Jc 2,14-17).

3. Nous verrons venir le règne de Dieu avec puissance. Le Règne de Dieu se révèle avec puissance dans la générosité des consacrés, des religieuses et des religieux, prêtres et pasteurs, missionnaires, qui donnent leur vie au service de Dieu et des plus faibles ou des pécheurs et qui ont soif de Dieu et de son Règne. De quelle grandeur d’âme témoignent tous ces fidèles chrétiens qui perdent la vie au nom du Christ! Tout au long de l’histoire la gloire de Dieu s’est manifesté dans le courage des martyrs, dont le sang innocent s’est transformé en semence de vie chrétienne: et ce encore aujourd’hui – ils n’ont pas eu honte de Jésus et leur témoignage de vie est plus convaincant et attrayant que les plus beaux discours
Dieu éternel et tout-puissant, fais de nous des témoins de ton évangile, qui portent avec joie la croix que tu permets dans nos vies. Rends-nous vaillants dans l’annonce du nom de Jésus Christ dans un monde éloigné de toi et qui a soif de la rédemption par la croix de ton Fils.

Dialogue avec le Christ

Seigneur Jésus, toi qui as porté la croix à notre place, nous te demandons humblement: obtiens-nous par les mérites de ta passion, la grâce de devenir des témoins de ton évangile, qui portent avec joie la croix que Dieu permet dans nos vies. Rends-nous vaillants dans l’annonce de ton nom dans un monde éloigné de toi et qui a soif de ta rédemption, toi qui règnes avec le Père et le Saint Esprit maintenant et pour les siècles sans fin. Amen.

Résolution

Je vais faire une action de grâce à Dieu pour une épreuve surmontée.

Jesus_054_small dans Spiritualité

11 février, 2012

La multiplication des pains

Classé dans : Spiritualité — CATORC Charles @ 9:28

La multiplication des pains dans Spiritualité multiplication

Saint(s) du jour : St Séverin, Abbé (+ 507)

Premier livre des Rois 12,26-32.13,33-34.

Quand Jéroboam fut devenu roi des dix tribus d’Israël, il se dit : « Maintenant, le royaume risque fort de se rallier de nouveau à la maison de David. Si le peuple continue de monter à Jérusalem pour offrir des sacrifices dans le temple du Seigneur, le cœur de ce pays reviendra vers son souverain, Roboam, roi de Juda, le fils de Salomon, et l’on me tuera. »

Après avoir tenu conseil, Jéroboam fit fabriquer deux veaux en or, et il déclara au peuple : « Voilà trop longtemps que vous montez à Jérusalem ! Israël, voici tes dieux, qui t’ont fait monter du pays d’Égypte. » Il plaça l’un des deux veaux à Béthel, l’autre à Dane, et ce fut un grand péché. Le peuple conduisit en procession celui qui allait à Dane. Jéroboam y établit un temple illégitime. Il institua des prêtres pris n’importe où, et qui n’étaient pas des descendants de Lévi. Jéroboam célébra la fête le quinzième jour du huitième mois, fête pareille à celle que l’on célébrait en Juda, et il monta à l’autel. Il fit de même à Béthel en offrant des sacrifices aux veaux qu’il avait fabriqués ; il établit à Béthel les prêtres illégitimes qu’il avait institués.

Jéroboam persévéra dans sa mauvaise conduite ; il continua d’instituer des prêtres illégitimes, des gens pris n’importe où : il donnait l’investiture à tous ceux qui le désiraient, pour en faire des prêtres illégitimes. Tout cela fit tomber dans le péché la maison de Jéroboam, entraîna sa ruine et provoqua sa disparition de la surface de la terre.

Psaume 106(105),6-7a.19-20.21-22.

Avec nos pères, nous avons péché, nous avons failli et renié.

En Égypte, nos pères ont méconnu tes miracles, A l’Horeb ils fabriquent un veau, ils adorent un objet en métal :

ils échangeaient ce qui était leur gloire pour l’image d’un taureau, d’un ruminant. Ils oublient le Dieu qui les sauve, qui a fait des prodiges en Égypte, des miracles au pays de Cham, des actions terrifiantes sur la mer Rouge.

Méditation du jour : La multiplication des pains

Evangile selon St Marc chapitre 8, 1-10

En ces jours-là, comme il y avait encore une nombreuse foule qui n’avait pas de quoi manger, il appela ses disciples et leur dit :  » J’ai compassion de cette foule, car voilà trois jours déjà qu’ils restent près de moi, et ils n’ont rien à manger. Si je les renvoie chez eux à jeun, les forces leur manqueront en chemin; or plusieurs d’entre eux sont venus de loin.  » Ses disciples lui
répondirent :  » Comment pourrait-on ici, dans un désert, rassasier de pain ces gens?  » Et il leur demanda :  » Combien de pains avez-vous? » Ils dirent :  » Sept.  » Alors il fit asseoir la foule par terre, prit les sept pains, et, après avoir rendu grâces, il les rompit et les donna à ses disciples pour les servir; et ils les servirent à la foule. Ils avaient (en outre) quelques petits poissons; après avoir prononcé la bénédiction sur eux, il dit de les servir aussi. Ils mangèrent et furent rassasiés, et l’on emporta sept corbeilles des morceaux qui restaient. Or ils étaient environ quatre mille. Et il les renvoya. Il monta aussitôt dans la barque avec ses disciples, et vint dans la région de Dalmanoutha.

Prière d’introduction

« Vivre d’Amour, c’est te garder Toi-même Verbe incréé, Parole de mon Dieu, Ah ! tu le sais, Divin Jésus, je t’aime L’Esprit d’Amour m’embrase de son feu. C’est en t’aimant que j’attire le Père Mon faible cœur le garde sans retour. O Trinité ! vous êtes Prisonnière De mon Amour !….. Vivre d’Amour, c’est vivre de ta vie, Roi glorieux, délice des élus. Tu vis pour moi, caché dans une hostie Je veux pour toi me cacher, ô Jésus ! A des amants, il faut la solitude Un cœur à cœur qui dure nuit et jour Ton seul regard fait ma béatitude
Je vis d’Amour !… »
(Ste Thérèse de Lisieux)

Demande

Seigneur, Toi qui me connais donne-moi une Foi, une Confiance et un Amour si profonds pour Dieu le Père que les demandes que tu adresses à mon cœur ne me semblent jamais impossibles.

Points de réflexion

1″ils n’ont rien à manger ». Le Christ éprouve de la compassion pour la foule. Cette compassion du Christ n’est pas que matérielle, elle est aussi spirituelle. Dans un autre passage, le Christ voit une foule lorsqu’il arrive au port, et l’évangéliste dit qu’Il en eut compassion et qu’Il se mit à enseigner. Oui, le Christ est venu me porter la Parole de Vie, et Il désire ardemment la transmettre. Aujourd’hui encore le Christ a compassion pour nos âmes. Il a soif de nos âmes. Soif que nos âmes se donnent à la Volonté du Père. Soif de voir toutes nos âmes abandonnées à l’Amour de Dieu. Le Christ est donc toujours là pour m’accompagner, me soutenir, mais il me faut l’accepter dans mon cœur. Cela me rappelle un tableau connu. Le peintre y a représenté le Christ frappant à la porte d’une maison, et cette porte n’a pas de poignée à l’extérieur. Oui, je suis le seul qui puisse ouvrir cette porte, comme je le désire. Il faut que je laisse le Christ agir dans mon cœur : Il fera alors des merveilles.

2. « combien de pain avez-vous ? ». Le Christ m’aide mais il aide aussi les autres à travers moi. La foule a faim et il faut donc les nourrir. Le Christ me demande à moi aussi du pain. Mais devrai-je trouver de la nourriture pour une foule d’environ 5000 personnes? Le Christ peut-il me demander l’impossible ? De fait, le Christ l’a demandé aux disciples qui n’avaient presque rien. La situation des apôtres, si je l’imagine, me semble intéressante, car je la retrouve souvent dans ma vie. Combien de fois,en effet, le Christ ne me demande-t-il pas l’impossible ? Non pas l’impossible en soi, mais l’impossible à mes yeux. Combien de fois est-ce que les préceptes de l’Eglise, les commandements ou ma conscience n’entrent-ils pas en conflit avec moi-même? Cela est dû au fait que je pense que Dieu me demande l’impossible. C’est, certainement, l’impossible, mais Dieu peut tout et ce n’est donc plus l’impossible, si je reste uni à Lui. Si je me sépare de Lui, cela reste impossible, car Dieu seul peut rendre les choses possibles. Ce qu’il me faut donc, c’est avoir une plus grande confiance en Dieu. Pour cela, je dois
réfléchir et lorsque Dieu me demande des choses que je juge impossibles, je dois prendre la décision de Le suivre au lieu de faire le contraire. Sans nul doute, Il fera alors de grande choses et me donnera plus que je ne l’espère, tout comme il le fit lors de la multiplication des pains.

3. « on emporta sept corbeilles des morceaux qui restaient ». Quand le Christ donne Il donne en abondance, car son Amour pour nous dépasse toutes nos attentes. Il me faut donc mettre ma foi dans le Seigneur, mettre toute ma confiance en Lui. Que le Seigneur devienne le Guide de ma route.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, Toi qui multiplias ces pains et poissons pour la foule affamée, viens donc en mon cœur pour me combler de cette nourriture céleste, de ce Pain de Vie dont mon cœur a tant besoin. Oui, Seigneur « mon âme à soif du Dieu Vivant », « après Toi languit ma chair ». Regarde donc mon cœur qui se tourne vers Toi et comble-le des bienfaits que Tu lui réserve.

Résolution

Renouveler mon adhésion au Seigneur, par une prière.

 pains-et-poissons1 dans Spiritualité

1 février, 2012

Jésus se heurte au manque de foi des gens de Nazareth

Classé dans : Spiritualité — CATORC Charles @ 11:23

 

Evangile selon St Marc chapitre 6, 1-6

Jésus est parti pour son pays, et ses disciples le suivent. Le jour du  sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. Les nombreux auditeurs, frappés  d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui  lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ?
N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José,  de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils  étaient profondément choqués à cause de lui. Jésus leur disait : « Un prophète  n’est méprisé que dans son pays, sa famille et sa propre maison. » Et là il ne  pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur
imposant les mains. Il s’étonna de leur manque de foi. Alors il parcourait les  villages d’alentour en enseignant.

Prière d’introduction

Seigneur, je crois que tu es le Seigneur. Mais ma foi est faible. Donne-moi  plus de foi ! Aide-moi à croire. Aide-moi à ne pas voir simplement avec mes  yeux, mais à voir avec les yeux de la foi. Ainsi je pourrai voir qui tu es vraiment Jésus.

Demande

Une plus grande foi.

Points de réflexion

1. Nous voyons ici Jésus de retour chez lui, dans la région de Nazareth, où il a passé la plus grande partie de sa vie. Il connaissait bien l’endroit, et tous ses habitants, et il était connu d’eux. Il serait donc normal de voir toutes ses personnes contentes de revoir Jésus, le féliciter pour ses miracles, pour son enseignement, les voir heureux de pouvoir passer un peu de temps avec lui. Et pourtant ce n’est pas ce qui se passe. Au contraire, l’Evangile dit qu’ils sont choqués, au point que Jésus dit cette phrase terrible : « un prophète n’est méprisé que dans son pays ». En effet, Jésus sortait de l’ordinaire. Il était quelqu’un de spécial, avec un message différent de tout ce qu’ils avaient entendu avant. Jésus ne trouve pas sa place dans leur petit monde, dans leurs habitudes, et ils le rejettent.

2. Les habitants de Nazareth avaient vécu beaucoup de temps avec Jésus. Mais quand il commence sa mission, ils ne l’acceptent plus. C’est un risque que les chrétiens qui ont eu la chance de connaître Jésus depuis qu’ils sont petits, ou depuis très longtemps, peuvent connaître. Les nouveaux convertis ont souvent un feu intérieur qui est plus rare chez les chrétiens de longues dates. Si nous ne prenons pas garde, nous pouvons nous habituer à Jésus, le ranger dans une partie de notre vie, et tant qu’il n’en sort pas il n’y a pas de problèmes. Nous pensons alors avoir la foi. Mais l’avons-nous vraiment ? Le jour où Jésus nous demande quelque chose de spécial, le jour où se présente devant nous un choix difficile dans lequel se joue notre adhésion à l’Evangile, avons-nous vraiment la foi ? Il ne suffit pas de croire que Dieu existe pour avoir la foi. Il faut que Jésus puisse venir à tout moment dans notre vie, et que nous soyons prêts à le suivre.

3. Quand nous témoignons de notre foi autour de nous, avec ceux que nous connaissons le mieux, nous pouvons trouver des personnes qui ne nous comprennent pas, et même qui nous rejettent. Mais il ne faut pas se décourager, Jésus a connu la même situation ! Il ne faut pas perdre patience, ni condamner ces personnes. Comme Jésus respecte la liberté des hommes, il nous faut les
respecter, et avoir beaucoup de charité. Pour celui qui a la foi, la prière et la patience peuvent faire des miracles.

Dialogue avec le Christ

Seigneur, je te connais peut-être depuis longtemps, et peut-être suis-je trop habitué à toi. Viens dans ma vie Seigneur, dans toute ma vie. Que je ne te laisse pas dans un coin et ne t’oublie. Donne-moi la foi pour que tu puisses faire des miracles dans ma vie.

Résolution

Faire une prière pour que l’Esprit Saint réveille les chrétiens endormis.

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie