Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

20 avril, 2008

Au revoir Aimé Césaire

Classé dans : — CATORC Charles @ 20:22

Ce matin, un double arc-en-ciel est apparu dans le Ciel de Fort-de-France.

Un double arc-en-ciel dont les extrémités gauches rejoignaient la cité Foyalaise.

Etait-ce sur la Mairie de Césaire ou sur la Cathédrale de la Ville Capitale où se déroulait un office religieux prononcé par Monseigneur MERANVILLE Archevèque de la Martinique en présence de nombreuses personnalités venues au pays pour rendre un dernier hommage à ce Nègre Fondamental ?

Je ne sais point, mais, peut-être tout simplement une symbolique reconnaissante du Très-Haut qui lui faisait déjà un clin d’oeil pour lui signifier qu’une Voie Céleste lui était déjà traçée dans le ciel Foyalais.

Prenez cette voie oh Aimé Césaire, je suis sure qu’elle vous est destinée, n’ayez crainte, car de même que vous aviez été un père pour beaucoup d’entre nous, votre Père La-Haut vous attends maintenant; votre mission sur cette Terre est accomplie !

Le grand Coubaril, le robuste Fromager, l’immense Baobab a baissé ses branches après avoir subi tant de séismes et Une Tempête ultime. Non pas par lassitude, mais laissez-moi plutôt à penser que c’est le Très-Haut qui requiert sa présence près de lui maintenant, car estime-t-il sans doute qu’il aura été jusqu’au bout de tous ses combats pour l’humanité.

       « Il est temps pour Toi, Le Laminaire de venir me raconter comment tu as su Aimer ce peuple et pourquoi ce peuple t’as tant Aimé« .

      « Oui, viens me dire quelles sont Les Armes Miraculeuses que tu aurais employées, ou de quel Discours sur le Colonnianisne, te serait-tu inspiré pour donner à ton peuple sa dignité, sa fierté, sa liberté, son identité et cet Amour pour toi ».

       « Peut-on dire à ce propos, qu’en effet, Les Chiens se taisaient lorsque toi, le Chantre de la Négritude s’exprimait et que malgré La Tragédie du Roi Christophe, tu as su démontré à ton peuple que, maintenant, il peut marcher la tête haute, l’allure altière et qu’il peut affirmer aujourd’hui que : Nègre je suis, nègre je resterai« .

Vas Césaire, empruntes sans effroi cette Voie Divine;

Vas Aimé, un couvert t’attends à la table du Seigneur;

Vas Césaire tant Aimé, ton peuple sait que tu veilleras sur lui, sa confiance ne te failliras pas d’un iota.

Le Très-Haut ne peut que t’Aimer, Césaire !!

Bélya pour Césaire, Elya pour Aimé !

 

                                                                                                Charles. C

Laisser un commentaire

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie