Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

  • Accueil
  • > Bon Voyage Aimé Césaire

17 avril, 2008

Bon Voyage Aimé Césaire

Classé dans : — CATORC Charles @ 18:03

Aimé Césaire mène de front sa carrière politique et son œuvre littéraire, toute aussi brillante. Sa pièce ''La tragédie du roi Christophe'', publiée en 1963, sera interprétée dans toute l'Europe. En poésie, il signe ''Les Armes miraculeuses'', ''Soleil cou coupé'', ou ''Moi laminaire'' et reçoit en 1982 le Grand prix national de la poésie. Il est aussi essayiste et polémiste avec son ''Discours sur le colonialisme'', cri de révolte contre l'Occident, ou ''Lettre à Maurice Thorez''. ''Il y a chez moi ce besoin de rugir parce que les Antillais, descendants d'esclaves, êtres déchirés, ont été opprimés, dépouillés de notre langue et de notre terre'', soulignait-il.

 Aujourd’hui, le jeudi 17 avril 2008, une chappe de plomb s’est abattu sur moi, sur les Martiniquais et le reste du Monde.

Aimé Césaire, le nègre fondamental s’en est allé.

Il s’en est allé tout doucement, sans faire de bruit et sans autre forme de procès.

Dès le lever du jour, dans le ciel, une rude bataille s’est engagée entre le soleil et la pluie; il m’est avis que chacun de ces éléments voulait garder un leadership sur cette journée singulière.

Le soleil qui avait appris très tôt ce départ voulait à tout prix rayonner en cette journée, une manière pour lui de continuer à lui rendre hommage. Oui car, il considère que Césaire a été pour tout son peuple et pour bien d’autres aussi un rayon de soleil dans le long chemin de leur itinéraire de souffrances et de malheurs.

La pluie quant à elle revendiquait cette journée car selon elle, il fallait pleurer le départ de ce leader, de ce guide, de ce monument, de ce « Poto mitan », de ce « Mapipi », de ce Césaire tant Aimé qui à jamais marquera la conscience de tout un peuple, le peuple noir.

Après avoir livré bataille pendant toute cette douloureuse journée, le soleil et la pluie semblent décider d’un commun acccord de mettre un terme à leur hostilité, comme savait si bien le faire Césaire avec tous ceux qui l’ont cotôyé pour diverses raisons.

Ils décidèrent finalement de s’unir pour mieux accompagner le « Mapipi » dans son dernier et long voyage.

Brillez Soleil sur cet homme à dimension universelle et sur son oeuvre colossale.

Pleurez oh ciel de cette Pluie bénédictrice afin de l’honorer et arroser de cette eau purificatrice un peuple en pleur et en chagrin.

Merci Monsieur Aimé Césaire de m’avoir donné ma dignité, mon statut d’homme libre et ma fierté d’être nègre. Aucune personne, aucun homme ne pourra me faire baisser l’échine; je suis depuis longtemps et resterai toujours un homme debout. je ne cesserai de vous remercier pour tout cela.

J’ose espérer et à penser que les enfants de la Martinique vous seront reconnaissant encore pendant de très longues décennies, sinon à jamais.

Aujourd’hui, le chantre de la négritude s’en est allé.

Puisses-t-il arriver là où il doit arriver, mais je reste persuadé que qu’il y parviendra avec l’aide du Très-Haut.

Bonne route et voyage Monsieur Aimé Césaire, vous êtes à jamais gravé dans mon coeur.

 

                                                                                  Charles C.

Laisser un commentaire

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie