Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

  • Accueil
  • > L’Education à la Santé – Education for Health

9 janvier, 2008

L’Education à la Santé – Education for Health

Classé dans : — CATORC Charles @ 17:26

La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité.

Cette définition est celle du préambule de 1946 à la Constitution de l’organisation mondiale de la santé (OMS). Cette définition de l’OMS n’a pas été modifiée depuis 1946.

Elle implique que tous les besoins fondamentaux de la personne soient satisfaits, qu’ils soient affectifs, sanitaires, nutritionnels, sociaux ou culturels et du stade de l’embryon, voire des gamètes à celui de la personne âgée.

Elle se présente donc plutôt comme un objectif, que certains jugeront utopique puisqu’elle classe, selon le pays étudié, de 70 à 99% des gens comme n’étant pas en bonne santé ou malade. On peut lui préférer celle de René Dubos :

«État physique et mental relativement exempt de gênes et de souffrances qui permet à l’individu de fonctionner aussi longtemps que possible dans le milieu où le hasard ou le choix l’ont placé», qui présente la santé comme la convergence des notions d’autonomie et de bien-être.

En somme, la santé c’est quand tout fonctionne bien, que tout ronronne, corps comme mental. On parle aussi de santé mentale, de santé reproductrice.

C’est un état relatif. On dit d’une personne qu’elle est en « bonne santé » ou en « mauvaise santé ».

La santé est une notion relative, parfois non présentée comme corollaire de l’absence de maladie : Des personnes porteuses d’affections diverses sont parfois jugées « en bonne santé » si leur maladie est contrôlée par un traitement. Dès le milieu du XXe siècle, des spécialistes du diabète ont ainsi parlé de « santé insulinienne ». Aujourd’hui, cet état de fait est même majoritaire dans les pays développés : il devient exceptionnel à partir d’un certain âge de ne pas avoir par exemple un trouble de la réfraction oculaire ou des problèmes d’hypertension. A contrario certaines maladies peuvent être asymptomatiques pendant très longtemps, ce qui fait que des personnes qui se sentent en bonne santé peuvent ne pas l’être réellement.

La santé est un état précaire qui ne laisse présager rien de bon (Jules Romains dans Knock) et la vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible qui s’attrape à la naissance et se conclut inévitablement par la mort (anonyme).

 

*Un moyen facile et rapide pour vaincre l’anxiété et le stress, commandez ce livre directement en cliquant sur le lien suivant :

http://www.librairie-du-net.com/fiche_article.php?ref=6&products_id=754&affiliate_banner_id=1 » target= »_blank »>Un moyen facile et rapide pour vaincre l’anxiété et le stress

 

 unmoyenfacileetrapidep81281702754.jpg

15.00 €

 

Education for Health

Health is a state of complete physical, mental and social well being and not merely the absence of disease or infirmity.

This definition is the preamble to the 1946 Constitution of the World Health Organization (WHO). This WHO definition has not changed since 1946.

It implies that all the basic needs of the person are met, whether emotional, health, nutritional, social or cultural and stage of the embryo or gametes to that of the elderly.

It is thus rather a goal that some find it unrealistic class, depending on the country studied, from 70 to 99% of people as not healthy or sick. You may prefer one of Rene Dubos:

« Physical and mental relatively free of discomfort and suffering which allows the individual to function as long as possible in the environment where chance or choice have placed », which presents health as the convergence of concepts’ independence and well-being.

In sum, health is when everything works well, that purrs like mental body. Also referred to as mental health, reproductive health.

It is a relative state. They say a person is in « good health » or « poor health ».

Health is a relative concept, sometimes presented as a corollary of the absence of disease: Some people with various ailments are sometimes considered « healthy » if their illness is controlled through treatment. From the mid-twentieth century, diabetes specialists have talked about health insulinienne. Today, this is even a majority in developed countries: it is exceptional from a certain age not to have such a disorder of refraction or ocular hypertension problems. Conversely some diseases can be asymptomatic for a long time, so that people who feel healthy may not be really.

Health is a precarious state that suggest nothing good (in Jules Romains Knock) and life is a deadly sexually transmitted disease that is picked at birth and ends inevitably in death (anonymous).

Laisser un commentaire

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie