Madinina, L'île aux fleurs, l'île des revenants, chalè, chalè !!!

Fruit présenté : Pomme Canelle

  • Accueil
  • > Recherche : plantes font maigrir

14 novembre, 2008

Des Plantes qui font maigrir (Fonte des graisses)

Classé dans : Bien-être - Rimèd razié — CATORC Charles @ 18:38

Il y a aux Antilles-Guyane bien des trésors comme des plantes, des fleurs et des fruits qui recèlent de nombreuses vertus.

Certains d’entre eux sont même de véritables alliés minceur.

Les plantes sont couramment utilisées pour entretenir la forme et soigner les affections courantes : stress, nausée, toux, insomnie, soins du corps, etc. Dans le cadre des régimes amincissants, elles peuvent constituer une aide précieuse en intervenant selon différents modes d’action. Certaines jouent le rôle de coupe-faim en favorisant dans l’estomac une sensation de satiété. D’autres ont un effet diurétique et dépuratif. Elles favorisent le drainage et détoxiquent l’organisme. Enfin, quelques-unes comme le thé vert, le café ou la noix de kola sont des brûleurs de calories; en voici quelques exemples :

Lutte contre la cellulite, l’Ananas ( à consommer frais en complément du régime amincissant)

Le fruit mûr et la tige de l’ananas contiennent de la bromélaïne. Cette enzyme facilite la digestion et l’élimination des graisses. « La bromélaïne casse les protéïnes et dépolymérise les fibres protéïques cloisonnant le tissu cellulitique » (Barbey, 1985). Et si l’ananas aide à lutter contre la cellulite, c’est aussi un aliment très nutritif, riche en vitamines et en sels minéraux.

Perte de poids et de cellulite, la Papaye.

Si la papaye est connue pour ses qualités nutritives, elle possède de nombreuses autres vertus. Comme l’ananas, elle contient une enzyme protéolytique, la papaïne, qui facilite la digestion. La consommation prolongée du fruit favorise la perte de poids et de cellulite. En effet, la papaïne permet le fractionnement des protéïnes anormalement sécrétées (comme les fibres de collagène de la cellulite) ce qui facilite leur élimination.

Consommer le fruit vert cuit ou boire une décoction des feuilles ou des racines après le repas. A noter que l’association de l’ananas et de la papaye renforce l’action de leurs principes actifs.

Laxative, la Casse (elle ne doit pas être prise de façon prolongée. Egalement déconseillée chez la femme enceinte ou allaitante)

La pulpe du fruit enferme des substances qui lui confèrent des propriétés laxatives douces.  » L’administration du fruit montre une activité sur le taux de graisse en diminuant le taux de triglycérides et de cholestérol »

Diurétique et dépurative, le Chiendent (se consomme quotidiennement en décoction)

Aussi surnommée « herbe de charlatan », cette plante qui envahit nos jardins possède de fortes propriétés diurétiques et dépuratives. Faire bouillir 60 g de rhizome (tige souterraine) dans 1 l d’eau pendant 15 min, filtrez et jetez l’eau de cuisson devenue amère, refaire bouillir 15 min.

Aide à se débarraser des toxines,l’Orthosiphon (à boire en infusion entre les repas et plusieurs fois par jour)

Aussi appelé « thé de java » ou « moustache de chat », l’Orthosiphon est originaire du sud-est asiatique. Ses feuilles contiennent du potassium, des huiles essentielles et des flavonoïdes qui lui confèrent une très forte action diurétique et anti-inflammatoire. Recommandé dans les régimes équilibrés, l’Orthosiphon est un remarquable draineur de l’organisme, aidant le corps à se débarrasser de ses toxines. Il fait baisser le taux de cholestérol. Pour 1,5 l d’eau bouillante, comptez 2 poignées de feuilles sèches, les cures ne doivent pas dépasser 1 mois.

Très diurétique, le Sureau

Cet arbuste aux fleurs blanches possède des propriétés diurétiques et dépuratives. Il favorise l’élimination des toxines. Consommez les fleurs en infusion, 2 poignées pour 1,5 l d’eau bouillante.

Ne pas confondre

Infusion : Hors feu, versez de l’eau bouillante sur la plante. Laissez infusez 10 min à couvert dans un récipient (fleurs, feuilles)

Décoction : Plongez la plante dans de l’eau froide et portez à ébullition 5 à 10 min, puis filtrez (racines, écorces, fragments de branches, tiges)

Macération : Plongez la plante plusieurs heures dans un liquide froid, vin, eau, alcool, huile, etc. (toutes)

Source : Marie-France NANKOU, animatrice au Parc paysager de Petit-Canal – Guadeloupe – Magazine anform n° 20 – Sept/Oct 2008

 

Vitalo.fr |
double sens |
♪♪**La riviere ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | pourquoipastoi
| Location d'un studio à Sali...
| Donquichotte de la Mauritanie